Déroulement des interventions

Les interventions en orthophonie peuvent se réaliser dans divers lieux et selon diverses modalités.

  • Elles peuvent avoir lieu en cabinet privé, dans des locaux du réseau de la santé ou de l’éducation ou dans les milieux de vie de l’enfant (ex. : maison, milieu de garde, école, etc.).
  • Les interventions se réalisent généralement en présence, mais certains types de suivis peuvent également se faire en télépratique, par visioconférence.
  • Elles peuvent se dérouler en suivi individuel ou en petit groupe.

L’orthophoniste discutera avec vous des modalités et du type de séance qui conviennent le mieux.

Quelles que soient les raisons pour lesquelles votre enfant est suivi en orthophonie, les séances orthophoniques incluent généralement une partie ou l’ensemble des éléments suivants :

  • des activités pour développer les éléments problématiques identifiés lors de l’évaluation;
  • des activités pour l’aider à mettre en pratique ses nouvelles habiletés et compétences dans son quotidien;
  • des activités ludiques et interactives pour maintenir l'intérêt de votre enfant. Les jeux et les interactions positives et plaisantes motivent les enfants à apprendre, favorisant le développement de nouvelles compétences, telles que les habiletés sociales et le respect des consignes;
  • des conseils et de l’accompagnement pour les parents, afin que vous puissiez soutenir le développement et les progrès de votre enfant.

Les objectifs d’intervention

Les objectifs d’intervention sont en lien avec les principaux défis ou difficultés identifiés chez votre enfant lors de l’évaluation. Les éléments suivants pourraient être ciblés :

  • les précurseurs à la communication;
  • la capacité à comprendre (ex. : répondre aux questions, suivre des consignes et comprendre des concepts ou des histoires);
  • la capacité à s’exprimer (ex. : dire des mots, produire des phrases et raconter)
  • les habiletés d'interactions sociales (ex. : partager des jeux, protester adéquatement et exprimer ses besoins);
  • la déglutition et l’alimentation (ex. : mastiquer et boire adéquatement et la posture de la langue au repos);
  • la voix (ex. : utiliser sa voix de manière adéquate pour éviter une voix rauque, éteinte ou de faible intensité);
  • la fluidité ou le bégaiement (ex. : apprendre aux proches comment intervenir et converser avec un enfant qui bégaie et rendre la parole de l’enfant plus fluide);
  • les interactions parents-enfants (ex. : prérequis à la communication et habiletés de stimulation langagière et d’échanges conversationnels);
  • les compétences liées à la littératie (ex. : s’intéresser et manipuler un livre et prendre conscience que les mots sont formés avec des sons).

Intervention adaptée et personnalisée 

Les objectifs d’intervention sont déterminés selon les besoins identifiés lors de l’évaluation et sont personnalisés pour chaque enfant et ajustés en cours du suivi en fonction de ses progrès. Afin de suivre les besoins et le rythme d’apprentissage de votre enfant, l’orthophoniste va :

  • modifier les activités proposées;
  • ajuster le déroulement des séances;
  • suggérer des pauses ou une intensification dans le suivi entrepris;
  • proposer des interventions culturellement adaptées et réalisées dans un climat sécuritaire et positif.

Collaboration de l’enfant

La meilleure façon d’obtenir la collaboration de votre enfant est de lui proposer des activités basées sur ses intérêts. Il y a des enfants qui auront besoin de plus de temps pour se sentir à l’aise ou participer pleinement aux activités proposées et d’autres qui seront rapidement impliqués dans les interventions. L’orthophoniste est en mesure de s’ajuster et d’adapter le suivi selon les besoins et les comportements de votre enfant.

Partenariat avec les parents et les proches

Lorsqu’un enfant présente des difficultés de langage, de parole, de voix ou de déglutition, les parents s’attendent parfois à ce que l’orthophoniste soit la seule personne responsable des interventions directes avec l’enfant. Certes, l’orthophoniste met en place diverses stratégies ou exercices pour aider votre enfant à s’exprimer, comprendre, interagir, déglutir ou s’alimenter. Cependant, ce sont les parents qui connaissent le mieux leur enfant et qui passent beaucoup plus de temps en sa présence. Ainsi, l’orthophoniste exerce un rôle de coach auprès des parents. Une des cibles d’intervention est de soutenir les parents dans la stimulation des compétences communicationnelles et langagières de leur enfant de manière naturelle et agréable au quotidien.

Collaboration avec d’autres professionnelles et professionnels

Les interventions en orthophonie peuvent parfois se réaliser de façon conjointe avec, entre autres, des éducatrices ou des éducateurs, des ergothérapeutes, des psychoéducatrices ou des psychoéducateurs, des psychologues et du personnel infirmier ou scolaire, et ce, pour une partie ou pour l’ensemble du suivi avec votre enfant. Selon ses difficultés ou ses défis et les ressources disponibles, chaque milieu propose une offre de services différente, visant le plus possible une approche qui tient compte du développement global de l’enfant.

Durée du suivi en orthophonie

Plusieurs enfants n’ont besoin que de quelques séances en orthophonie et d’autres peuvent nécessiter un suivi à plus long terme. L’orthophoniste discutera avec vous de la fréquence des séances et de la durée du suivi selon les besoins identifiés.

La durée du suivi varie selon le type et la sévérité des difficultés de l’enfant. Parfois, une intensification est nécessaire et à d’autres moments, une pause dans le suivi s’avère bénéfique pour permettre à l’enfant d’intégrer les concepts travaillés. Certaines séances peuvent avoir lieu deux fois par semaine, d’autres toutes les semaines, toutes les deux semaines ou tous les mois. Les séances sont généralement d’une durée de 30 à 60 minutes.

Après avoir terminé un suivi en orthophonie en petite enfance, des difficultés peuvent se manifester de nouveau durant la période scolaire. La lecture et l’écriture font appel au langage. Ainsi, les enfants ayant rencontré des difficultés langagières durant la petite enfance sont plus à risque de connaitre des difficultés sur le plan des apprentissages scolaires.

Lorsque l’enfant vieillit, ses besoins changent puisque le langage continue d’évoluer tout au long de la vie. Une réévaluation et un suivi en orthophonie pourraient être nécessaires.

Ressources en orthophonie

Cette section rassemble toutes les ressources en orthophonie produites par l'Ordre. Apprenez-en plus sur des difficultés de parole, de langage, de communication, d'apprentissage et de déglutition !